Pour un apiculteur, l’extracteur de miel est un matériel dont il ne peut se passer. Bien qu’onéreux à l’achat, cette appareil permet de rentabiliser la production du miel. Pour en savoir davantage, nous allons voir sa définition, ses avantages et comment le choisir.

Qu’est-ce qu’un extracteur de miel ?

L’extracteur de miel est une machine cylindrique dotée d’un axe central. Celui-ci est relié à des supports chargés de recevoir les cadres de miel. Comme son nom l’indique, cet appareil sert à extraire le miel. Très pratique, cette machine constitue l’équipement indispensable pour tout apiculteur peu importe la taille de son activité.

À leur sortie de la ruche, les cadres sont encore operculés. Une fois celles-ci retirées, l’apiculteur positionne les rayons de miel dans l’appareil autour de la ruche. L’extracteur de miel est alors mis en marche et commence à tourner sur lui-même. C’est par le biais de la force centrifuge que le miel est extrait dans la cuve en se déversant sur les parois.

Cet appareil est essentiel pour maintenir la qualité du miel à sa sortie de la ruche. Contrairement à la méthode d’extraction traditionnelle, l’extracteur de miel permet d’avoir un bon contrôle sur le produit. Chaque industrie apicole se doit d’en avoir un pour optimiser ses récoltes.

Il est possible d’adapter la vitesse de l’extracteur de miel. Par ailleurs, il est important de maintenir une vitesse modérée et constante afin de ne pas endommager les cadres de miel. De plus, l’extraction à vitesse régulière permet d’obtenir un miel fluide et de bonne qualité.

Quels sont ses avantages ?

L’extracteur de miel est devenu un outil dont l’apiculteur ne peut se passer car il présente de nombreux avantages. Premièrement, il automatise le travail qui prendrait normalement beaucoup de temps. En effet, l’extraction du miel devient plus simple car c’est la force centrifuge qui fait tout le travail.

Ensuite, cet automatisme permet également de gagner du temps. Sans cet appareil, il est nécessaire de procéder à l’extraction du miel cadre par cadre. L’utilisation d’un appareil pour récolter le miel permet d’accélérer le processus car ce dernier peut accueillir et traiter plusieurs cadres à la fois.

D’autre part, le traitement des deux côtés des rayons de miel se fait aussi en même temps. Effectivement, la force centrifuge agit sur l’intégralité des rayons. Il n’est donc plus nécessaire de le tourner après avoir extrait le miel contenu dans sur un côté.

En somme, cet outil permet d’extraire le miel sans déployer trop d’effort. L’apiculteur dispose alors de plus de temps et d’énergie pour optimiser sa production. De plus le miel obtenu est plus fluide et de meilleure qualité.  

Comment choisir un extracteur de miel ?

Choisir un extracteur de miel commence par la définition de l’ampleur de la récolte. Pour une grande production, il est important d’opter pour un appareil permettant plus de volume. Le nombre de cadre qu’il peut accueillir doit également être pris en compte afin d’accélérer le processus d’extraction.

Selon votre production, vous aurez également à choisir entre un extracteur de miel radiaire et tangentiel. Le premier présente l’avantage d’être circulaire et doté d’une grande capacité qui lui permet d’accueillir jusqu’à une centaine de cadre de miel à la fois. Elle permet d’extraire le miel fluide rapidement. Quant à l’extracteur tangentiel, il est plus contraignant car il est nécessaire de retourner les cadres après chaque extraction.

Vous avez également le choix entre un appareil manuel et électrique. Plus onéreux à l’achat, l’extracteur de miel électrique est plus avantageux en matière d’effort et de vitesse. L’extracteur manuel quant à lui est aussi efficace mais demande davantage de travail.

Pour faciliter la récolte, il est conseillé d’opter pour un appareil disposant d’un robinet. Il s’agit d’un dispositif permettant au miel de s’écouler plus facilement de la cuve. Il suffit alors de récolter le produit dans un autre contenant. Par ailleurs, le robinet permet déjà une première décantation car les résidus d’opercules se logeront au fond de la cuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *