Web 0 comments on Top 5 des sites de mariage

Top 5 des sites de mariage

Vous êtes sur le point d’organiser le plus beau jour de votre vie ? Entre les préparatifs et la recherche des prestataires, vous vous sentez submergée ? Pas de panique ! il existe bel et bien des solutions à vos préoccupations. Il vous suffit alors d’attraper votre ordinateur ou votre smartphone et de vous connecter. Des sites spécialisés dans l’univers du mariage existent sur la toile, et disponibles en juste quelques clics. À vos claviers mesdames !

Les sites de mariages abondent sur le Net. Ils peuvent différer les uns des autres, sur le contenu, la gratuité et la qualité des conseils donnés. En outre, les forums sont aussi de bons moyens de trouver de bons plans, mais aussi bien des recommandations sur les meilleurs sites d’organisation de mariage. Voici le top 5 des meilleurs sites recommandés par nos lectrices.

1. La boutique de Juliette

La boutique de Juliette est spécialisée dans l’événementiel, que ce soit pour le mariage, pour un baptême, ou juste pour une fête d’anniversaire, la boutique de Juliette dispose d’un large panel d’accessoires et tout ce dont vous aurez besoin pour une décoration originale. En plus, elle vous livre gratuitement à partir de 100 € d’achats et vous pouvez même payer en deux fois à partir de 90 € d’achats.

2. La mariée en colère

La mariée en colère est un site très intéressant pour dénicher les meilleurs conseils tournant autour du mariage, de la mère-enfant, etc. La mariée en colère ne mâche pas les mots pour les critiques sur différents thématiques et témoignages, mais aussi est d’une bonne recommandation pour les meilleurs prestataires, les offres intéressantes, mais également vous guide sur les meilleurs bons plans.

3. Zankyou

Plus qu’un site, Zankyou organise périodiquement des tirages au sort, et la cagnotte peut monter jusqu’à 3000 € pour votre mariage. Le site propose une application complète à télécharger, super pratique pour comparer les offres prestataires, les recommandations pour un mariage au top, des catalogues des plus beaux mariages, et cerise sur le gâteau, vous pouvez même créer votre blog !

4. Mariages.net

Un site bien fait, mariages.net est une référence en terme de site pour mariages. La gestion de votre budget est bien calculée, vous pouvez échanger avec des pros et le forum est très animé, les lectrices s’échangent librement sur différents sujets et les bons plans. Une fonction plan de table est également disponible sur le site où vous pourrez changer, modifier, créer à votre guise vos plans de tables en fonction de votre liste d’invités.

5. Yes Market

Yes Market est une page Facebook où l’on peut trouver une multitude de partages et de bons conseils. Les membres affirment que le groupe est d’une incroyable solidarité et d’entraide, vous y trouverez votre bonheur.

Grâce à la technologie et à la magie d’Internet, l’organisation de votre mariage n’est plus aussi tracassant qu’autrefois. En juste quelques clics, vous aurez à portée de votre écran, tout ce dont vous aurez besoin pour l’organisation de votre mariage et ce, grâce aux sites Internet spécialisés. Nous avons listé pour vous les meilleurs dans cet article !

Etudes et travail 0 comments on 5 conseils pour commencer l’apiculture

5 conseils pour commencer l’apiculture

L’apiculture est passionnante ! En plus de la joie de fabriquer et mettre en pot son miel en fin de saison, il n’y a rien de plus fascinante que d’observer la vie de la colonie. Toutefois, quelques connaissances théoriques et pratiques sont nécessaires pour bien débuter dans ce domaine. C’est pour vous aider à s’initier dans ce loisir formidable qu’est l’apiculture amateur que nous vous proposons ces cinq conseils pour commencer l’apiculture.

Bien s’entourer

Avant de commencer l’aventure de l’apiculture, il est essentiel de rentrer en contact avec des apiculteurs initiés. En effet, les abeilles sont des êtres vivants que vous devez prendre soin tous les jours, et pour cela, rien ne vaut les conseils d’un apiculteur ancien. Vous pouvez le faire en rejoignant une association d’apiculteurs, en cherchant un mentor pour vous guider ou en lisant des livres pour débutants qui sont généralement rédigés par des experts de ce secteur. Il est également possible de participer à des formations ou s’adhérer à une société d’apiculture locale.

Choisir un emplacement pour la ruche

Une abeille est capable de butiner entre 3000 et 5000 fleurs jour. Il est donc nécessaire de choisir un emplacement de manière stratégique. Pour cela, il convient de s’intéresser à l’écosystème local (biotope) pour que vos abeilles puissent chercher nectar dans un emplacement loin que le vôtre en période floraison. Il est également essentiel de savoir la nature de fleurs et la présence d’arbres fruitiers autour des ruches. Pour pérenniser votre production, veillez également à ne pas installer les ruches près de champs traités aux pesticides ou autres substances chimiques, ni à proximité des champs de tournesol, maïs ou colza. Enfin, il faut mettre en place les ruches en hauteur pour favoriser l’envol de vos abeilles.

Choisir les abeilles

Une bonne production de miel repose également sur la sélection des essaims d’abeilles. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’apiculteurs professionnel. Il est également conseillé de choisir des abeilles d’un éleveur qui respecte le cycle de l’abeille et sa biologie que des essaims naturels qui ne supporteront pas l’hiver. Aussi, débuter avec plusieurs essais pour optimiser le taux de réussite.

Bien s’équiper

Nombreux sont les apiculteurs qui n’hésitent pas à concevoir leur propre matériel par eux-mêmes selon leurs besoins et ceux de leurs abeilles. Toutefois, bien que ça soit intéressant de créer ses équipement par soi-même, nous vous conseillons de s’équiper avec du matériel standard pour bien débuter et l’améliorer progressivement selon les besoins de vos abeilles. Le matériel de base que vous devez avoir doit comprendre : la ruche, les cadres de cires, l’enfumoir et tabac, les petits outils (brosse, lève-cadre…), extracteur et filtre, désoperculateur, maturateur, et nuclei (jeune colonie). Il est essentiel de se protéger puisque les piqûres de tout un essaim peuvent être mortelles. Pour cela, vous devez donc vous équiper d’une coiffe grillagée et d’une vareuse (combinaison intégrale) de couleur claire. Pour réduire le coût, n’hésitez pas à jeter un œil sur les matériels d’occasion.

5 – Soyez patients

Les commandes des essaims se fait à la fin de l’année auprès des éleveurs professionnels (d’octobre à mi-décembre). N’espérez pas obtenir une production dès la première année, l’élevage des abeilles est chronophage et nécessite beaucoup de patience. Aussi, restez vigilant et attentif à vos colonies pour mieux les fortifier.

Consommation 0 comments on Quel est le prix d’un enterrement et comment le réduire ?

Quel est le prix d’un enterrement et comment le réduire ?

Une famille endeuillée doit faire face, non seulement à la pénible perte d’un être cher, mais aussi, elle doit prendre en charge le prix de l’enterrement. La mort faisant partie inévitablement de la vie, elle a également un certain coût. Voici alors le prix d’un enterrement, les prestations incluses dans ce tarif et également, quelques conseils pour réduire ce coût.

Combien coûte un enterrement ?

Le coût d’un enterrement est dépendant de certains paramètres importants, soit l’emplacement de la tombe et également les services funéraires prévus pour honorer une dernière fois le défunt. Le prix moyen pour des funérailles varie alors de 2.500 à 7.000 € en fonction des prestations souhaitées et aussi de la dernière demeure de la dépouille, soit une crémation ou un enterrement.

Selon la loi, certaines prestations doivent figurer dans la facture des funérailles, soit la cérémonie, le cercueil ou l’urne, le corbillard et le chauffeur, les transporteurs ou encore le rapatriement de la dépouille si besoin…

En outre, il faut aussi savoir que ce prix peut encore augmenter selon les articles funéraires choisis pour décorer la tombe. Pour l’enterrement d’une urne funéraire après crémation dans une concession trentenaire par exemple, il faudra compter en moyenne 1.200 €. Un enterrement dans un caveau familial est estimé en moyenne à 3.500 €. Ensuite, un enterrement avec les monuments funéraires tels qu’une pierre tombale, une stèle… peut coûter 4.500 € en moyenne et un enterrement dans une nouvelle concession peut s’élever en moyenne à 6.000 €.

Comment réduire le prix d’un enterrement ?

Il est possible de restreindre certains postes de dépenses lors d’un enterrement afin d’essayer d’en réduire le prix. Évidemment, cela pourra se faire sans qu’il soit question de diminuer la qualité des obsèques et la dignité des derniers instants de la famille avec le défunt. Se passer des options facultatives de l’enterrement peut considérablement faire baisser la facture funéraire. Il s’agit des fleurs, de la location de la chambre funéraire, les monuments funéraires, la cérémonie.

Opter pour la crémation

L’option de la crémation est également une solution pour faire baisser le coût d’un enterrement. D’abord, il est possible de ne pas attendre les six jours légalement impartis pour organiser la crémation, sachant que chaque jour passé dans le funérarium est facturé en moyenne 120 € selon l’établissement.

Ensuite, la famille peut aussi éviter les dépenses en soins de conservation du défunt en cas de crémation, si celle-ci est faite rapidement. En effet, une simple toilette mortuaire suffit dans ce cas et elle fait réaliser des économies en plus.

Par ailleurs, opter pour un cercueil en carton ou encore une bière écologique est moins cher tout en étant respectueux de l’environnement.

Quant à la question de la concession, demander au maire un espace non concédé gratuit en principe pour une durée de 5 ans selon l’article R2223-3 du CGCT.

Anticiper l’enterrement

Anticiper l’enterrement est aussi un bon moyen pour définir le coût des obsèques. Avant de contracter une assurance obsèques, il est conseillé de comparer les prix auprès des compagnies d’assurance et aussi auprès des prestataires funéraires.

Consommation 0 comments on Quelques idées cadeaux originales pour votre animal de compagnie

Quelques idées cadeaux originales pour votre animal de compagnie

Chien, chat… Les animaux prennent une place toute particulière dans votre vie ? Cette année, pour son anniversaire ou pourquoi pas pour Noël, vous avez décidé d’offrir un cadeau original à votre animal ? Vous avez entièrement raison ! Pourquoi n’aurait-il pas aussi droit à une récompense alors qu’il vous apporte de l’affection chaque jour ? Seulement, il n’est pas toujours facile de trouver des cadeaux originaux, pratiques et utiles pour son animal. Cela relève bien souvent du challenge pour les plus exigeants. Il faut bien avouer que les produits proposés sur le marché ne correspondent pas toujours à nos désirs et moins encore à notre décor intérieur. Alors, quoi offrir à votre animal ? Le grand jour approche à grand pas. Voici une liste des idées cadeaux originales pour votre animal de compagnie.

 

Un accessoire personnalisé :

Il n’est pas toujours facile de concilier accessoire pour animaux et décoration intérieure. Si vous cherchez un cadeau original pour votre animal de compagnie, pourquoi ne pas lui offrir un accessoire personnalisé. Vous pouvez personnaliser à son nom ou à son image la gamelle, la couverture, le panier ou encore le collier de votre animal. Il suffit de vous rendre dans une boutique spécialement dédiée à cette pratique et de personnaliser l’accessoire à votre guise.

 

Un objet original :

Un cadeau personnalisé c’est bien, mais un cadeau original c’est encore mieux. Si vous cherchez quelque chose d’original pour votre animal, sachez que sur le marché vous pouvez y trouver une gamme très large de jouets et d’accessoires pour chien, chat et d’autres animaux. Vous souhaitez offrir un collier à votre chien ou chat ? Pourquoi ne pas lui offrir un collier qui vous permet de savoir de manière plus ou moins exacte ce que fait votre animal lorsque vous êtes absent ? Vous pouvez également opter pour un distributeur de friandise connecté. Inutile de vous rappeler que les chats et les chiens aiment les friandises. C’est donc un cadeau original pour votre animal. Cet appareil, grâce à une application et une caméra intégrée, peut distribuer des friandises automatiquement.

 

Un accessoire utile :

Vous cherchez quelque chose d’utile pour offrir à votre animal de compagnie ? Si vous possédez un chien, une nouvelle laisse avec plus d’allonge pourra bien vous être bien utile lorsque vous irez lui emmener promener dans le parc. Votre chat dorme la plupart de ces temps ? Offrez à votre animal un panier avec une couverture toute douce où il pourra se blottir toute la journée. Votre chien ou chat a pris un peu d’embonpoint ? Pourquoi ne pas lui offrir un jouet pensé pour son activité physique comme une balle, une souris mécanique, etc. Sur le marché, vous pouvez trouver un vaste choix de jouets pour chien ou chat notamment sur la boutique en ligne de Dandy’s pet.

 

Un repas qui sorte de l’ordinaire :

C’est Noël et vous souhaitez offrir un cadeau à votre chien, chat… ? Pourquoi ne pas offrir à votre animal un vrai repas de fête ? Laissez de côté les friandises et les croquettes ! Offrez-lui pour cette occasion une conserve:boîte de thon, une boîte de saumon, une viande bien crue…

Il existe autant de cadeau original que vous pouvez offrir à votre animal. Les idées ne manquent pas ! À vous de choisir celui qui répond le plus à votre budget et qui fera le plus plaisir à votre animal.

Sport et Santé 0 comments on Les médecines douces au secours de vos maux de tête

Les médecines douces au secours de vos maux de tête

Vous êtes souvent victime de migraine ? Vous avez marre de soigner vos maux de tête avec des médicaments pharmaceutiques et vous êtes à la recherche d’autres méthodes de guérison plus naturelles ? Optez pour la médecine douce, une tendance de plus en plus adoptée. Cet article vous propose quelques idées de médecines douces pour vous aider à soulager vos maux de tête autrement.

 

L’acupuncture

Issue de la médecine traditionnelle chinoise qui consiste à soigner l’intérieur du corps à l’aide de plusieurs aiguilles. Pour soigner la migraine, cette méthode agit pour diminuer l’intensité des crises et espacer leur fréquence.

Cette technique de médecine douce a déjà fait ses preuves, que ce soit pour guérir une crise dans ses débuts ou pour traiter de fond une maladie. Pour cela, les aiguilles sont insérées sur les canaux où circule l’énergie vitale du patient. Bien que son fonctionnement regorge encore plusieurs mystères, son efficacité sur le cerveau humain a déjà été prouvée par l’Imagerie par Résonance Magnétique ou IRM. En seulement quatre ou cinq séances d’acupuncture, les bienfaits commencent à se faire sentir.

 

L’aromathérapie

Versez quelques gouttes d’arôme ou d’huile essentielle de menthe ou de lavande sur une compresse humide et appliquez-la sur votre nuque, au niveau des tempes ou des sinus frontaux pour soulager vos maux de tête. Laissez poser cette préparation environ une dizaine de minutes et refaites l’opération toutes les deux heures jusqu’à ce que la douleur disparaisse totalement.

L’huile essentielle de menthe poivrée a pour rôle de détendre les muscles du cou, de stimuler la circulation sanguine et d’apaiser ainsi les tensions crâniennes. D’après des études, elle a la même efficacité qu’un gramme de paracétamol. La lavande, quant à elle, a pour rôle d’apaiser et de décongestionner. Pour informations, des rollers d’huiles essentielles sont mis en vente sur le marché. Vous pouvez les glisser facilement dans votre sac et les emmener partout où vous allez. Grâce à leur bille, vous pouvez masser les points de douleur afin d’optimiser l’effet des huiles essentielles.

 

L’ostéopathie

Consultez un ostéopathe expérimenté pour trouver les véritables causes de vos crises de migraine. Il va rechercher l’origine de vos maux de tête en essayant de repérer les zones qui bougent moins ou les zones de tension.

Par exemple, une migraine récente peut être liée à un problème mécanique comme les contractures, le déplacement cervical, à un dysfonctionnement au niveau des organes : foie assez chargé ou encore à des problèmes psychologiques, à votre mode de vie et votre santé mentale.

Prenez donc rendez-vous avec un spécialiste de l’ostéopathie pour vous guérir. En seulement une à trois séances d’ostéopathie, vous pouvez régler votre problème de migraine répétitive. Votre ostéopathe peut détecter vos problèmes de santé rien qu’en examinant vos tissus, vos articulations et vos muscles. Il décèle tous types de modifications de température et de tonus musculaire en réaction au toucher.

D’une manière générale, il va faire disparaître vos soucis de santé en améliorant la mobilité de vos articulations, en optimisant l’apport en sang au niveau de votre crâne et en diminuant les irritations au niveau du système nerveux.

 

Consommation 0 comments on Schneider ou Hager : quelle marque de tableau électrique préférer ?

Schneider ou Hager : quelle marque de tableau électrique préférer ?

Le tableau électrique est l’élément central et indispensable de l’installation électrique d’un logement, c’est pourquoi investir dans une des deux meilleures marques sur le marché : Schneider Electric ou Hager est un choix judicieux et sûr. Nous allons vous présenter les avantages, caractéristiques et prix des tableaux électriques de ces 2 marques.

 

Les tableaux électriques Schneider Electric

La marque Schneider Electric est un groupe industriel regroupant plusieurs marques dont l’ancienne entreprise Merlin Gerin qui est l’inventeur du tableau électrique donc c’est une entreprise innovatrice, reconnue et appréciée des professionnels.

  • Avantages : meilleur rapport qualité prix, solidité, sécurisant, rapide à installer et esthétique.

Caractéristiques : les tableaux électriques Schneider Electric sont faciles à installer grâce à un accès rapide aux câbles électriques en quelques secondes sans l’utilisation d’outils avec des rails et châssis amovibles qui se déclipsent. Ils sont également personnalisables avec des finitions différentes en ce qui concerne la couleur (transparent, blanc, bois, bronze, aluminium, miroir, etc.) et les rails sont réglables en hauteur et profondeur. Ensuite, la technologie XE permet aux modules de protection à bornes d’éviter les desserrages donc la sécurité du tableau est améliorée. Enfin, certains modèles sont connectés pour connaitre en temps réel votre consommation énergétique et recevoir des notifications en cas de surconsommation ou utilisation anormale.

  • Budget : c’est le meilleur rapport qualité prix du marché, ses prix sont comparables à ceux pratiqués par la Legrand une autre marque référence en termes de produits électriques.

 

Les tableaux électriques Hager

L’entreprise industrielle franco-allemande Hager est un leader dans la distribution électrique modulaire et l’inventeur du premier coupe circuit modulaire. Cette marque jouit d’une excellente réputation auprès des professionnels.

  • Avantages : installation ultra rapide, modularité, solidité et sécurisant.

Caractéristiques : les tableaux électriques Hager disposent d’une Fixation dites « Quick Fix » qui permet d’installer votre tableau électrique en un temps record (quelques secondes). Pour ce faire, il faut simplement mettre le tableau électrique sur la gaine technique de logement et insérer les fixations et voilà votre tableau électrique est installé. De plus les rails sont amovibles en se déclipsant pour simplifier le câblage. Le châssis est large donc il est possible de placer aux extrémités les borniers neutre et phase pour gagner de l’espace. Enfin il dispose de porte-étiquettes intégré pour localiser facilement et rapidement les zones de chaque module.

  • Budget : ses prix sont plus élevés que ceux de la marque Schneider Electric en comparant du matériel équivalent.

 

Pour conclure, Schneider Electric ou Hager sont de très bonnes marques et d’excellents choix car ses produits sont de qualité et en conformité avec les normes Norme NF C 15-100 en vigueur. Vous trouverez facilement ses tableaux électriques dans les grandes enseignes ou sur internet. La décision va dépendre de vos besoins, recommandations de la personne qui va vous l’installer et votre budget.

Plus concrètement si l’aspect budgétaire est votre priorité nous vous conseillons de privilégier le tableau électrique Schneider Electric alors que si votre priorité est l’aspect technique (installation facile et modularité) nous vous recommandons celui d’Hager. A voir quel critère est le plus important pour vous ou qu’un vendeur ou professionnel vous influence plus pour une marque que l’autre.

Sport et Santé 0 comments on Comment trouver la meilleure position d’allaitement ?

Comment trouver la meilleure position d’allaitement ?

Vous êtes nouvelle maman et n’avez aucune expérience sur les positions à adopter pour allaiter ? Découvrez quelques-unes des positions que vous pouvez adopter pour allaiter votre enfant.

 

Les positions d’allaitement

Comme position que vous pourrez adopter, nous vous proposons trois :

C’est l’une des positions les plus utilisées par les mamans qui allaitent. Pour bien nourrir son enfant, il est mieux pour vous de mettre un coussin sur votre dos, sur vos genoux et un autre sous le bras qui portera le bébé. Portez ce dernier de manière à ce que sa tête se retrouve dans le creux de votre coude et son corps sur votre avant-bras. Les mères qui ont une forte poitrine pourront adapter cette position à leur aise.

  • Position rugby

C’est la position adéquate pour les mères qui ont accouché par césarienne. Elle consiste à poser préalablement l’oreiller au niveau des épaules sur les côtés pour être à l’aise. L’oreiller sur le côté servira à ramener le bébé à hauteur du sein sans effort de la mère, de manière à ce que le bébé soit face à celle-ci et que ses jambes aillent vers le dossier de la chaine.

Avec cette position, il est recommandé de se coucher sur le côté, face à face avec le bébé. Pour le confort, la maman peut décider de mettre un oreiller sur son dos, un autre entre ses cuisses et poser la tête sur un troisième. Pour le bébé, il faudra simplement qu’elle plie une serviette et le mette derrière lui pour qu’il garde la même position que la mère.

 

Les meilleures positions pour la prise du sein

Pour assurer une meilleure prise de lait maternel à son enfant, il existe certaines manies pour soutenir son sein.

  • Prise en C

C’est une technique qui consiste pour la mère à introduire son sein dans le palais de bébé en posant son pouce au-dessus du sein et les autres doigts en dessous. Ainsi, le pouce et l’index formeront un C autour de l’auréole. Cette prise ne gêne pas le bébé dans sa succion et est adaptée à la position du rugby ainsi qu’à la position allongée.

  • Prise en U

Cette prise permet d’assurer une bonne stabilité et une bonne mise en forme de votre sein. Vous pouvez tout d’abord mettre votre sein dans le plat de votre main, puis passer votre pouce et votre index à chaque côté du sein, de telle sorte que ces deux doigts forment un U autour de votre sein. Avec cette prise, le soutien du sein est garanti, surtout avec la position madone. La maman a la possibilité de presser son sein pour permettre au bébé de mieux respirer pendant le tété.

  • Prise en ciseaux

Avec cette prise, la maman tient son sein avec l’index et le majeur. Notons que cette façon de soutenir le sein n’est pas très conseillée, vu la proximité des doigts avec l’auréole. Seules les mamans aux longs doigts peuvent essayer cette prise, sinon vous gênerez votre bébé dans sa succion.

 

La position d’allaitement la mieux adaptée aux jeunes mamans

Afin de trouver la meilleure position pour allaiter votre bébé au sein, il est recommandé de choisir un fauteuil où vous serez confortablement assise. Utilisez des oreillers que vous poserez sur vos genoux et votre coude afin d’amortir le poids du bébé. Détendez-vous complètement.

Le coussin sur votre cuisse, portez le bébé de telle sorte que sa tête soit dans le creux de votre coude, que son corps repose sur votre avant-bras et que vous ayez l’autre main libre pour le caresser ou manipuler votre sein. Proposer votre sein au bébé, en caressant ses lèvres avec le bout de votre téton.

Consommation 0 comments on Guide d’achat : bien choisir son vélo

Guide d’achat : bien choisir son vélo

Aussi facile que cela puisse paraitre, le choix d’un vélo convenable n’est pas une tâche à prendre à la légère. Chaque utilisateur ayant une idée spécifique de ce qu’il fera de son engin, il importe que les caractéristiques de celui-ci répondent parfaitement aux besoins. Vous trouverez de nombreux modèles sur veloclic.com.

 

Les différents types de vélos selon leur utilisation

Plusieurs types de vélos sont disponibles sur le marché. Connaitre leurs caractéristiques vous permettra d’effectuer un choix optimal de votre futur moyen de déplacement. Sont vendus :

  • Les Vélos Tout Terrain (VTT) : comme leur nom l’indique ces type de vélos arpentent plusieurs types de routes, même les plus dangereuses. Leurs pneus sont conçus de sorte que les risques de crevaison soient rares quelque soit la piste de course. C’est le modèle idéal pour le baroudeur et l’utilisateur qui n’envisage aucune limite à sa conduite. Si donc vous souhaitez rouler votre vélo dans les montages, sur des sentiers ou dans la forêt, le VTT sera parfait pour vous. Mais attention, les modèles diffèrent selon que l’utilisateur soit un homme ou une femme. Veuillez donc vous assurer d’acheter un VTT qui vous sera facile à manier.
  • Les Vélos Tout Chemin (VTC) : ils sont destinés sur des terrains plus praticables que ceux couverts par les VTT, c’est-à-dire les routes et divers chemins. Deux catégories de VTC sont à noter : les VTC balade pour parcourir de petites distances et les VTC randonnée pour aller plus loin.
  • Les vélos de route : encore appelé vélo de bitume, ce type de vélo est le préféré des cyclistes professionnels en raison de sa légèreté. Facile à manier, ce vélo est destiné à ceux qui souhaitent pratiquer du cyclisme au niveau amateur ou professionnel. Le vélo de bitume est un engin assez confortable qui offre à l’utilisateur une bonne prise en main du guidon et une bonne stabilité au niveau des pieds.
  • Le vélo de ville : il est indiqué pour ceux qui souhaitent acquérir leur vélo pour vaquer à diverses occupations en ville. Selon vos besoins, vous en trouverez un modèle qui soit équipé comme il vous conviendra.

 

Quel matériau choisir ?

La résistance du vélo dépend fondamentalement de celle du cadre. A cet effet, les fabricants vous en proposent généralement quatre selon la qualité. Ainsi donc, vous trouverez des cadres de vélos en aluminium, acier, carbone ou en titane. Le titane est le plus résistant car il est assez flexible et inoxydable de surcroit. Les vélos ayant des cadres en titane sont les plus chers. L’acier est le moins onéreux, mais offre quand même des performances assez acceptables. L’aluminium et le carbone sont aussi résistants, le premier étant plus léger.

 

La taille du vélo, un indice primordial

Un vélo à votre taille est celui sur lequel vous arrivez à mettre la pointe des pieds à terre une fois monté en selle. Pour cela, la taille des cadres du vélo doit correspondre à la longueur de votre entrejambe. Exprimé en pouces, il n’est pas toujours aisé pour l’acheteur de faire ces calculs. La meilleure manière de procéder est de monter sur la selle et de voir si le vélo correspond le mieux à votre taille.

Etudes et travail 0 comments on Reprendre les études après une année sabbatique

Reprendre les études après une année sabbatique

Après des années d’études, vous souhaitez faire un « petit » break pour mieux vous ressourcer. Si certains voient cela d’un mauvais œil, d’autres trouvent cette décision sage, puisque cette étape aide l’étudiant à mieux se projeter vers l’avenir. Avant toute chose, notons que la sélection des dossiers se joue sur deux points essentiels. Les écoles supérieures choisissent les bacheliers fraîchement diplômés, ce qui désavantage quelque peu les candidats s’étant imposé une interruption d’études. D’un autre côté, les dossiers sont priorisés en fonction des résultats scolaires. Ici, tout un chacun a ses chances d’intégrer l’université en question.

Il est bon de savoir que reprendre ses études après une année sabbatique n’est pas de tout repos non plus. Comme toute reprise, celle-ci s’annonce assez difficile. Se remettre dans le bain requiert une grande préparation afin de vous éviter toute mauvaise surprise. Des révisions s’imposent pour mieux faire face aux concours et examens éventuels. En revanche, bien qu’aucun concours n’ait lieu, l’idéal est de rentrer (si vous partez à l’étranger) au moins quelques semaines avant la rentrée. Vous pouvez ainsi vous retrouver assez facilement et vous réadapter au rythme. Par ailleurs, il vous sera plus aisé de gérer les aléas divers et d’agir à temps pour les éventuelles urgences.

La première étape consiste à se renseigner concernant les formations de votre choix. Il est primordial de connaître toutes les conditions d’admission avant de vous projeter vers votre année sabbatique. Parmi les détails à retenir, on cite notamment les dates des tests écrits et des entretiens. De cette manière, vous pouvez vous organiser sans trop de pression et partir l’esprit tranquille. Par ailleurs, pendant que vous recueillez les informations au sein de l’université de votre choix, profitez-en pour vous entretenir avec le responsable afin de savoir d’ores et déjà si votre projet est faisable tout en jouissant d’une éventuelle future admission au sein de l’établissement.

N’hésitez pas à consulter la liste des documents requis pour compléter comme il se doit vos dossiers de candidature. Il est important de préparer vos dossiers avant même de partir pour une année sabbatique. Pour ce faire, photocopiez vos diplômes et toute la paperasse nécessaire et rangez-les bien ou confiez-les à vos proches. De cette manière, vous pouvez profiter pleinement de votre break. Toutefois, pour vous assurer que vous n’oublierez pas d’envoyer vos dossiers à temps et surtout que vous avez pu les mettre à jour si nécessaire, n’hésitez pas à vous prévoir un rappel (via votre téléphone mobile ou autre).

Bien que vous soyez en break, ne coupez pas pour autant les liens avec l’université. Si vous restez en France, rendez-vous le plus souvent possible aux portes ouvertes des universités que vous envisagez d’intégrer. Gardez également contact avec l’établissement de votre choix en échangeant des emails ou en téléphonant régulièrement, par exemple. Non seulement vous restez au courant des nouveautés, mais en plus, vous démontrez ainsi votre motivation. Bien entendu, vous pouvez vous rendre sur les forums d’étudiants des filières que vous choisissez s’il y en a.

Prendre une pause d’une année vous permet de prendre du recul par rapport à votre avenir, à condition toutefois de préparer votre reprise bien à l’avance. Le cas échéant, vous risquez de vous exposer à une seconde année sabbatique.

Web 0 comments on Consultant informatique en portage salarial: comment se réinventer ?

Consultant informatique en portage salarial: comment se réinventer ?

Les consultants en informatique sont nombreux à vouloir travailler à leur compte. Il existe notamment une solution alternative à la création d’entreprise permettant d’exercer en tant qu’indépendant tout en restant salarié : le portage salarial. Les professionnels du web, de l’IT et des NTIC n’hésitent donc pas à adopter la formule, au vu de ses nombreux avantages.

 

Ce qu’il faut savoir sur le métier de consultant informatique

Les consultants en informatique regroupent les professionnels experts en informatique, notamment ceux spécialisés dans les métiers du numérique, des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) et des systèmes d’information des entreprises.

Les tâchent varient en fonction des besoins du client et de ses objectifs. Dans la majorité des cas, il s’agit de résoudre des problèmes informatiques, d’implémenter une infrastructure IT au sein d’une entreprise, ou d’améliorer la performance et/ou la sécurité d’un système IT déjà existant. Un consultant informatique peut également être amené à développer des logiciels, un site web, ou encore une application mobile, et à optimiser des éléments tels qu’Intranet et Extranet, voire former le personnel de l’entreprise.

 

Comment devenir consultant informatique en portage salarial ?

Pour exercer en tant que consultant IT en portage salarial, il faut bien évidemment s’inscrire auprès d’une société de portage. Le statut de salarié s’obtient assez rapidement, et une fois cela effectué, vous serez complètement déchargé des démarches administratives. Vous pourrez alors mieux vous concentrer sur votre activité. Votre première mission consistera notamment à la recherche de nouveaux clients.

En tant que salarié porté, vous bénéficierez des mêmes avantages qu’un salarié classique. Vous serez en effet affilié à la Sécurité sociale et pourrez même bénéficier d’une mutuelle complémentaire si nécessaire. Vous cotiserez également pour votre retraite et percevrez des allocations chômage si jamais vous perdez votre emploi.

L’un des avantages du portage salarial est aussi la possibilité d’obtenir une meilleure rémunération par rapport aux salaires proposés au sein des entreprises classiques. Vous négociez vous-même vos honoraires, en toute liberté d’ailleurs, parce qu’il n’y a pas de plafond maximum de chiffres d’affaires en portage salarial. De plus, les frais que vous dépensez dans le cadre de vos missions sont entièrement remboursés : matériel informatique, connexion internet, abonnement téléphonique, déplacements, etc.

 

Les plus des consultants IT en portage salarial

Les consultants en informatique en portage salarial peuvent exercer dans de nombreux secteurs dépendants des NTIC. Contrairement aux consultants classiques, travaillant notamment au sein d’entreprises spécialisés dans la consultance IT, les consultants portés choisissent eux-mêmes leurs missions, et donc leurs clients. Ils peuvent contacter directement les grandes entreprises afin d’y être référencés.

Quand vous êtes en portage salarial, vous avez également droit à la formation. Vous pouvez bénéficier notamment du DIF ou Droit Individuel à la Formation, mais cela sous condition (CDI ou CDD, ancienneté, etc.). Vous pouvez aussi développer vos compétences selon le Plan de formation de la société de portage auprès de laquelle vous êtes inscrite. Et comme tous les salariés, vous avez également droit au CIF (Congé Individuel de Formation), indépendamment des actions menées par votre société de portage dans le cadre du Plan de formation choisi.