De nous jours, chaque personne possède des données numériques enregistrées auprès des différentes entités commerciales. Elles sont généralement mises à leurs dispositions dans le cadre de leurs conditions générales de vente ou d’utilisation. Cependant, ces données sont réglementées et doivent être utilisées avec le plus grand respect. Par ailleurs, quand une personne décède, des données numériques peuvent être effacées par un de ses proches.

Pourquoi effacer les données numériques d’un défunt ?

De son vivant, une personne peut inclure dans son testament ses directives concernant ses données numériques ainsi que ses souhaits dont la manière il souhaite être enterré. De la même manière, celui-ci peut organiser ses obsèques de son vivant en souscrivant à un contrat obsèques en définissant un montant notamment (voir cet article sur le site de France Tombale pour plus d’informations). Il peut mandater une personne pour gérer et effacer ses empreintes sur internet à sa mort. On peut donc dire que cette pratique intervient dans la réalisation des dernières volontés d’une personne décédée.

On vit actuellement dans un monde où les pirates sont très présents sur internet. Ils interceptent les données numériques d’autrui pour les utiliser de façon malsaine. Par exemple, ils peuvent se servir de l’identité d’une personne disparue pour camoufler leurs agissements. Cela portera préjudice à la mémoire du proche décédé. C’est pourquoi il est nécessaire d’effacer ses traces en ligne pour éviter cela.

Les banques et les magasins sont désormais très présents en ligne. C’est-à-dire que toutes les données y compris bancaires d’une personne sont enregistrées sur internet. Si l’on n’efface pas les données concernant un défunt, les factures et les prélèvements peuvent continuer. Un membre de la famille du proche devra alors les révoquer. Pour cela, il devra présenter les justificatifs nécessaires attestant du décès du titulaire du compte.

La première chose à faire

Les plateformes en ligne sont nombreuses. C’est pourquoi la première chose à faire c’est de recenser celles qui concernent le proche décédé. Vous pouvez commencer par les réseaux sociaux qui sont les principales activités des internautes en ligne. Généralement, vous devez vous orienter vers les plus célèbres comme Facebook, Twitter, Instagram et Gmail.

La sécurité des comptes en ligne est très avancée. Par ailleurs, les démarches pour permettre à une tierce personne de les gérer sont nombreuses. C’est pourquoi vous devez vous renseigner préalablement pour assurer le bon déroulement de l’effacement des données numériques. Le plus important est de disposer des justificatifs nécessaires sur le décès du titulaire du compte ainsi que votre lien de parenté avec lui.

De quelle entité se rapprocher

Pour pouvoir demander l’effacement définitif des données numériques d’une personne, vous devez vous rapprocher de ceux qui peuvent le faire. Si le défunt a souscrit un abonnement auprès d’un fournisseur d’accès numériques, vous devez contacter le service client de ce dernier. En règle générale, on informe l’entité du décès du titulaire du compte tout en joignant un acte de décès au mail ou au courrier.

Pour effacer les données numériques sur une plateforme, vous devez accomplir la même démarche. C’est-à-dire que vous devez leur notifier le décès et présenter les justificatifs nécessaires. Néanmoins, les réseaux sociaux comme Facebook offrent actuellement la possibilité à une personne de désigner un autre membre pour s’occuper de son compte s’il lui arrivait quelque chose.

Une autre possibilité est de se rendre directement auprès de l’institution pour demander la suppression des données numériques d’un défunt. Cela va sans dire que vous devez également présenter votre lien avec le concerné et son acte de décès. Il se peut que vous ayez à remplir quelques papiers pour finaliser les démarches de suppressions.

Dans certains cas, les entités concernées refusent la suppression des données numériques d’une personne décédée. C’est pourquoi il est nécessaire de se rapprocher d’un représentant légal qui saura vous appuyer dans votre démarche. Vous pouvez également demander l’aide d’un spécialiste pour tout faciliter.

Quelles données seront effacées ?

Nombreuses sont les données effacées dans le cadre de cette démarche. Premièrement, les identifiants comme les logins et les mots de passe ainsi que tout renseignement seront supprimés.

De nombreuses photos et vidéos sont mises en ligne sur internet. Celles-ci seront effacées des différents réseaux sociaux une fois la suppression des données numériques validées. Il en sera également de même pour les messages et les mails.

 

Posted in Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *