Sport et Santé 0 comments on Les questions fréquentes sur la gale

Les questions fréquentes sur la gale

La gale est en train de refaire surface. Beaucoup de gens se posent alors de nombreuses questions sur cette maladie qui est au cœur des craintes. Pour vous aider à en savoir plus sur elle, nous vous proposons de découvrir dans cet article les questions les plus fréquentes sur la gale.

Quelle est la durée de vie des sarcoptes de la gale ?

Sur un corps un sarcopte peut vivre entre 2 à 3 mois. Effectivement, ces parasites se servent du corps humain comme habitat et se nourrissent des cellules. Tant qu’ils ont de quoi se nourrir, les sarcoptes peuvent vivre longtemps.

Cependant, hors d’un corps humain, ces parasites de la gale ont une espérance de vie très limitée. En effet, en dehors d’un corps, les sarcoptes ne peuvent vivre qu’entre 24 et 72 heures.

Les parasites de la gale ne supportent pas les fortes chaleurs. Exposés à de hautes températures, ils peuvent mourir en quelques minutes seulement. C’est pourquoi il est conseillé de faire des lessives à haute température et à se servir d’un sèche-linge.

Après combien de temps se manifestent les symptômes ?

Le temps d’apparition des symptômes de la gale diffère d’une personne à une autre. Une personne qui n’a jamais été infectée ne développe les signes de la maladie qu’après 4 à 6 semaines après avoir contracté la gale.

Une personne ayant déjà été infectée par la gale quant à elle ressentira les symptômes après seulement 1 à 4 jours après exposition. En effet, l’organisme devient plus sensible à la maladie une fois que l’on a été infectée une fois par celle-ci.

Il faut noter que même si une personne touchée ne ressent pas encore de symptômes, elle peut la transmettre à d’autres personnes. C’est pourquoi chaque personne ayant été en contact avec le sujet à quelques semaines avant le diagnostic de la maladie devra suivre un traitement contre la gale.

Quelles parties du corps sont souvent infectées par la gale ?

Généralement, les sarcoptes commencent par s’attaquer à la partie entre les doigts. Des lésions cutanées et de fortes démangeaisons y font leur apparition.

Les parties étroites comme les aisselles sont également impactées par la gale. C’est un endroit où les démangeaisons sont plus intenses.

En pondant ses œufs, la femelle du sarcopte creuse un sillon sous la peau. L’éclosion de ses larves entraîne de nouveaux sillons. Les acariens évoluent alors rapidement pour se répandre sur de nombreuses parties du corps. Parmi elles, les organes génitaux font partie de celle sévèrement touchée.

Après traitement, quelle est la durée de guérison ?

Après avoir reçu un traitement approprié, un sujet infecté par la gale se sent mieux après quelques semaines. En effet, ce dernier ressent de moins en moins les démangeaisons et les désagréments occasionnés par la maladie après 1 à 2 semaines. Il ne faudra alors plus que peu de temps au sujet pour se débarrasser totalement de la gale s’il a bien respecté les consignes.

Si après 4 semaines, le patient ne ressent aucune évolution, il est nécessaire de consulter de nouveau un médecin. Ce dernier pourra alors refaire des analyses et prescrire un nouveau traitement qui devra être plus efficace que le précédent. Cependant, l’implication de tout l’entourage du sujet infecté est nécessaire pour obtenir des résultats satisfaisants rapidement.

DIY 0 comments on 3 astuces pour avoir une barbe douce

3 astuces pour avoir une barbe douce

Une bonne pilosité faciale pour un homme plait aux femmes. Cependant, elles apprécient moins quand celle-ci pique. Pour en aider plus d’un à ce sujet, nous avons décidé de proposer 3 astuces pour avoir une barbe douce. Celles-ci ont été testées et approuvées comme efficaces par de nombreux barbus. Pour en savoir plus, il vous suffit de continuer votre lecture. Top !

1.Avoir une barbe longue

La première notion à connaitre est simple, une barbe courte pique. La raison est simple, le passage des lames du rasoir taille la pointe des poils. De ce fait, il sera compliqué pour les adeptes de barbes de 3 jours de la rendre douce et soyeuse. Il faudra donc laisser le temps faire son œuvre et laisser couler plusieurs semaines pour obtenir la qualité recherchée.

Plus la barbe est longue et plus elle est douce. L’explication à cela est qu’au fur et à mesure de la pousse, les poils s’assouplissent. Les poils ne piquent plus, car ils ne sont plus assez rigides. Une toison épaisse devient une association de poils soyeux et souples qui donne une barbe douce au toucher.

Une barbe assez longue est d’autant plus facile à adoucir. En effet, de nombreux produits spéciaux existent pour les rendre aussi soyeux que les cheveux. Leur application régulière sur des poils longs permet de les rendre souples et soyeux. Ce qui n’est pas le cas pour les poils courts où ils n’auront que peu ou pas d’effets sur eux.

2.Utiliser de l’huile à barbe

Pour avoir une barbe très douce, il est important que les poils soient en bonne santé. Pour ce faire, il est nécessaire de les nourrir en profondeur avec de l’huile à barbe. Cela offre plusieurs bénéfices : premièrement, les soins nourrissants assouplissent les poils. Deuxièmement, ils permettent une repousse ordonnée et de qualité. Enfin, l’huile à barbe permet une pousse plus rapide de la barbe.

D’autre part, l’huile à barbe, disponible dans un coffret à barbe, permet d’améliorer la qualité générale des poils. En effet, c’est un paramètre important pour obtenir une barbe de qualité, douce et soyeuse. Pour qu’elle soit efficace, il est requis de l’appliquer plusieurs fois par jour sur la barbe.

Il existe plusieurs huiles à barbe. Cependant, les plus utilisées sont :

  • L’huile d’argan : qui adoucit et prend soin des poils et de la peau
  • L’huile de Jojoba : assouplis les poils de la racine jusqu’aux pointes
  • L’huile de ricin : accélère le temps de repousse des poils
  • L’huile d’avocat : Nourris la barbe en profondeur et régule le taux de sébum.

3.Une brosse à barbe de qualité

Faire un brossage régulier avec une brosse à barbe permet d’uniformiser le sens du poil. Il s’agit de les caresser dans leur sens pour obtenir un résultat lisse et soyeux. Pour obtenir les meilleurs résultats, il est primordial de bien choisir sa brosse à barbe. Elle doit être assez souple pour respecter les poils, mais assez efficace pour les dompter.

Enfin, l’utilisation régulière d’une brosse à barbe permet d’accélérer la pousse de la barbe. Cela nous fait donc revenir sur le premier principe vu dans cet article qui dit que barbe longue égale barbe douce.

Sport et Santé 0 comments on Faire du sport avec son chien : quelles activités faire ?

Faire du sport avec son chien : quelles activités faire ?

Il n’y a pas beaucoup d’animaux de compagnie avec lesquels il est possible de faire du sport. Disons que sur cette liste, le chien arrive en tête dans la mesure où l’homme peut en même temps que lui travailler son corps. Il sera question dans cet article de vous présenter quelques activités sportives que vous pourrez pratiquer avec votre chien.

Le Flyball

c’est une activité qui permet surtout de faire travailler votre chien. Sa traduction en français donnerait « balle volante ». Dans le principe, le chien doit courir sur un circuit donné. Celui-ci est droit. Au bout du circuit il appuie sur le flybox qui lui enverra une balle dans les airs qu’il devra attraper en plein vol. Si l’on considère tout ceci, on comprend donc que c’est une course de vitesse pour l’animal.

L’agiltity

il s’agit là de l’une des activités les plus complètes dans la mesure où le chien travaille autant que vous. Mais plus important, cela vous permet de le dresser. En effet, il s’agit d’une sorte de course d’obstacle que vous pouvez organiser à votre manière. Elle peut être composée de haies, de bascules, de tunnels… Le but c’est de faire en sorte que votre chien vous obéisse au doigt et à l’œil. C’est l’un des moyens les plus efficaces pour les dresser. L’exercice se fait sans laisse.

La marche-canin

Munissez vous de votre laisse ou bien d’un harnais, vous allez donc prendre de l’air accompagné de votre animal. La marche est déjà considérée comme le premier sport chez l’homme ; avec un chien comme compagnon c’est encore mieux pour vous et pour l’animal aussi. Par contre, il faut prévoir de l’eau pour la réhydratation en plus de ne pas emmener votre canin s’il vient de manger. Les risques de torsions stomacales sont trop grands.

La natation

si certains chiens adorent nager, ce n’est pas le cas de beaucoup d’autres. Donc, si le vôtre n’a pas peur de se mouiller le pelage, alors vous pouvez l’emmener avec vous. Cependant, il faudra que la piscine où vous vous rendez accepte les animaux. Il y en a qui leur sont dédiées. Si vous devez le doter d’un gilet de sauvetage pour sa sécurité, il est indispensable de garder un œil sur lui.

Le discdog

Le discdog, ou encore nommé frisbee pour chien, vous serez appelé à lancer très loin et assez haut un disc. Votre chien devra alors courir pour le rattraper avant qu’il ne touche le sol et vous le ramener, puis vous allez reprendre. Comme vous l’aurez surement compris, vous aurez besoin d’un grand espace. Par ailleurs, c’est un sport très avantageux pour les chiens qui sont physiquement en forme et ou hyperactifs.

Le cani-VTT

pour faire simple, vous êtes à vélo et votre compagnon courre à côté ou devant vous. Mais qu’à cela ne tienne, il ne s’agit pas de le laisser aller comme bon lui semble. Il sera relié à vous ou au vélo par un harnais et une laisse. Dans la pratique, le chien peut tirer le vélo ou s’adapter au rythme de votre pédalage.

Le jumping

Comme son nom l’indique, il est question de faire sauter l’animal par-dessus plusieurs obstacles. Pneus, haies, tout peut servir pourvu qu’il saute.

Web 0 comments on Effacer les données numériques d’un proche décédé

Effacer les données numériques d’un proche décédé

De nous jours, chaque personne possède des données numériques enregistrées auprès des différentes entités commerciales. Elles sont généralement mises à leurs dispositions dans le cadre de leurs conditions générales de vente ou d’utilisation. Cependant, ces données sont réglementées et doivent être utilisées avec le plus grand respect. Par ailleurs, quand une personne décède, des données numériques peuvent être effacées par un de ses proches.

Pourquoi effacer les données numériques d’un défunt ?

De son vivant, une personne peut inclure dans son testament ses directives concernant ses données numériques ainsi que ses souhaits dont la manière il souhaite être enterré. De la même manière, celui-ci peut organiser ses obsèques de son vivant en souscrivant à un contrat obsèques en définissant un montant notamment (voir cet article sur le site de France Tombale pour plus d’informations). Il peut mandater une personne pour gérer et effacer ses empreintes sur internet à sa mort. On peut donc dire que cette pratique intervient dans la réalisation des dernières volontés d’une personne décédée.

On vit actuellement dans un monde où les pirates sont très présents sur internet. Ils interceptent les données numériques d’autrui pour les utiliser de façon malsaine. Par exemple, ils peuvent se servir de l’identité d’une personne disparue pour camoufler leurs agissements. Cela portera préjudice à la mémoire du proche décédé. C’est pourquoi il est nécessaire d’effacer ses traces en ligne pour éviter cela.

Les banques et les magasins sont désormais très présents en ligne. C’est-à-dire que toutes les données y compris bancaires d’une personne sont enregistrées sur internet. Si l’on n’efface pas les données concernant un défunt, les factures et les prélèvements peuvent continuer. Un membre de la famille du proche devra alors les révoquer. Pour cela, il devra présenter les justificatifs nécessaires attestant du décès du titulaire du compte.

La première chose à faire

Les plateformes en ligne sont nombreuses. C’est pourquoi la première chose à faire c’est de recenser celles qui concernent le proche décédé. Vous pouvez commencer par les réseaux sociaux qui sont les principales activités des internautes en ligne. Généralement, vous devez vous orienter vers les plus célèbres comme Facebook, Twitter, Instagram et Gmail.

La sécurité des comptes en ligne est très avancée. Par ailleurs, les démarches pour permettre à une tierce personne de les gérer sont nombreuses. C’est pourquoi vous devez vous renseigner préalablement pour assurer le bon déroulement de l’effacement des données numériques. Le plus important est de disposer des justificatifs nécessaires sur le décès du titulaire du compte ainsi que votre lien de parenté avec lui.

De quelle entité se rapprocher

Pour pouvoir demander l’effacement définitif des données numériques d’une personne, vous devez vous rapprocher de ceux qui peuvent le faire. Si le défunt a souscrit un abonnement auprès d’un fournisseur d’accès numériques, vous devez contacter le service client de ce dernier. En règle générale, on informe l’entité du décès du titulaire du compte tout en joignant un acte de décès au mail ou au courrier.

Pour effacer les données numériques sur une plateforme, vous devez accomplir la même démarche. C’est-à-dire que vous devez leur notifier le décès et présenter les justificatifs nécessaires. Néanmoins, les réseaux sociaux comme Facebook offrent actuellement la possibilité à une personne de désigner un autre membre pour s’occuper de son compte s’il lui arrivait quelque chose.

Une autre possibilité est de se rendre directement auprès de l’institution pour demander la suppression des données numériques d’un défunt. Cela va sans dire que vous devez également présenter votre lien avec le concerné et son acte de décès. Il se peut que vous ayez à remplir quelques papiers pour finaliser les démarches de suppressions.

Dans certains cas, les entités concernées refusent la suppression des données numériques d’une personne décédée. C’est pourquoi il est nécessaire de se rapprocher d’un représentant légal qui saura vous appuyer dans votre démarche. Vous pouvez également demander l’aide d’un spécialiste pour tout faciliter.

Quelles données seront effacées ?

Nombreuses sont les données effacées dans le cadre de cette démarche. Premièrement, les identifiants comme les logins et les mots de passe ainsi que tout renseignement seront supprimés.

De nombreuses photos et vidéos sont mises en ligne sur internet. Celles-ci seront effacées des différents réseaux sociaux une fois la suppression des données numériques validées. Il en sera également de même pour les messages et les mails.

 

Sport et Santé 0 comments on Comment faire développer son chiffre d’affaires ?

Comment faire développer son chiffre d’affaires ?

Quand on choisit d’être entrepreneur ou un travailleur indépendant en portage avec Rh Solutions, développer son chiffre d’affaires fait partie des principaux objectifs. Prospérer son entreprise peut se faire en adoptant des stratégies qui permettent d’obtenir plus de clients afin de rehausser les ventes ou les demandes en prestations. Quelques conseils sont alors nécessaires pour optimiser vos revenus !

Booster son chiffre d’affaires, les meilleures stratégies

Il y a des stratégies qui restent communes pour tous les domaines quand il s’agit d’une entreprise. En effet, pour optimiser son chiffre d’affaires, il est important de prospecter de nouvelle clientèle et d’élargir son réseau en distribuant des brochures et des cartes de visite. Il est aussi important de rejoindre les « grands terrains » pour mieux se faire connaître et ne plus se contenter des commerces restreints en visant les grosses pointures comme les grandes surfaces.

Vous devez également investir en force commerciale en engageant des commerciaux qui seront plus efficaces pour « pêcher » de nouveaux clients, vous trouverez que cela en vaut vraiment le coup. Se contenter d’une région ou d’un pays pour ses affaires n’est pas une bonne attitude, il faut savoir chercher d’autres débouchés, voire se tourner vers l’export. Il est idéal de trouver de nouveaux clients, mais il est encore mieux de fidéliser les clients avec des offres promotionnelles bien étudiées pour obtenir deux ou trois fois plus de demandes. Et enfin, les médias sont les meilleurs supports pour se faire connaître, il est donc important de marquer sa présence en passant par l’internet ou les presses locales ou régionales et même nationales.

Adoptez un plan d’action pour vos ventes

Il y a d’autres stratégies qui permettent de développer ses ventes que certains omettent souvent dans leurs démarches. Ainsi, il est toujours essentiel de faire une étude du marché afin d’orienter ses manœuvres, mais également de considérer le feed-back en procédant à l’étude de satisfaction des clients. Il est également important de faire une étude de la concurrence afin d’adopter les meilleurs plans.

Des agissements sont aussi nécessaires avec des actions concrètes, accessibles en trois étapes comprenant celle pour augmenter les clients en appuyant sur la publicité et les actions commerciales, celle pour développer l’intérêt des acheteurs moyens en leur offrant l’opportunité de faire des affaires à « petits prix » et celle de mieux servir les clients et de les fidéliser avec des offres promotionnelles.

Des petits détails comme astuces

Qui dit développement de son entreprise dit amélioration de son chiffre d’affaires. Si on a énuméré les meilleures stratégies qui permettent de gagner plus de revenus, des petites astuces à adopter quotidiennement participent également à l’optimisation de vos gains. Pour des boutiques ou des magasins, il suffit d’apporter du « pep » à votre vitrine et à votre local pour inciter les clients à les visiter.

Quand vous avez amélioré en donnant un certain standing à votre commerce, vous pourrez également faire monter la gamme, c’est le fameux « up-selling » en donnant une certaine envergure à vos produits et les prix seront ainsi revisités. Mettez à jour régulièrement votre site ou votre compte de réseaux sociaux, le design de vos interfaces influe beaucoup sur l’intérêt que porteront les clients.

Etudes et travail 0 comments on Les prestataires de service à proximité  

Les prestataires de service à proximité  

Les prestataires de service de proximité effectuent des prestations adaptées à la personne en couvrant l’ensemble de ses besoins et ses habitudes. Ils répondent à vos attentes de manière professionnelle. Au travers les services que ces prestataires proposent, ils ont pour objectif d’améliorer votre qualité de vie tout en favorisant votre bien-être. Il existe plusieurs types de prestataires de services de proximité selon leur spécialité : ménage, soins,

Femme de ménage

La femme de ménage propose d’effectuer vos tâches ménagères en respectant vos exigences. Elle réalise votre ménage sur-mesure selon vos besoins et vos habitudes : de la cuisine, aux différentes chambres en passant par les salles de bain et le salon. Une femme de ménage peut se charger du nettoyage, du lavage de vitres et des sanitaires, du linge, du repassage, du dépoussiérage… Elle s’occupe de faire tourner les machines, d’étendre le linge et nettoyer les appareils électroménagers.

Assistant maternel

L’assistant maternel assure la garde des enfants dont les parents travaillent à son domicile. Ce prestataire se doit d’être disponible et responsable pour veiller à chaque instant au bien-être et à la sécurité des enfants qui lui sont confiés. Pour exercer, il doit avoir un agrément délivré par les services départementaux de la PMI (protection maternelle et infantile) et valable pendant 5 ans. L’agrément atteste que les conditions pour accueillir le bambin est réuni (hygiène, matériel nécessaire, sécurité des locaux, équilibre du professionnel). Cette attestation permet de garder deux enfants, au-delà de ce nombre, une dérogation est nécessaire.

Infirmière libérale

L’infirmier libéral, à différence de ses collègues hospitaliers, exerce dans un cabinet et se déplace à domicile pour prodiguer ses soins et peut faire des vaccins aux patients. Il s’agit d’un professionnel indépendant qui n’a donc aucun lien de subordination avec ses patients. Ses relations avec ces derniers sont basées sur la confiance. Ce prestataire est responsable de ses actes et se doit de se tenir au secret professionnel et au respect des règles déontologiques de sa profession. Il a pour mission d’effectuer des soins divers : prélèvements sanguins ou urinaires, injections de médicaments, pansements, toilette… Et peut également se charger du maintien à domicile des handicapées aux soins palliatifs ou des personnes âgées. Ou encore les personnes ayant subi des accidents ou opérations dans leur rééducation.

Soutien scolaire

Comme de terme l’indique, ce prestataire propose des services d’aide scolaire à domiciles. Il peut se charger de donner des cours particuliers ou des cours de vacances. Il mettra tout en œuvre pour aider chaque élève à reprendre confiance en lui et en ses capacités en les encourageant à faire des efforts et valorisant chacun de ses progrès.

Aide à domicile

Les services d’aides à domiciles sont habilités à aider les personnes considérées comme fragile : enfants de moins de 3 ans, familles en difficulté, personnes handicapées et personnes âgées en perte d’autonomie. Ils peuvent par exemple aider les personnes âgées à faire ce qu’elles n’ont plus capables ou envie de faire comme s’habiller, préparer le repas, faire des courses…

Les réparations

Selon leur spécialité, ces prestataires assurent le dépannage et les réparations des appareils électroménagers, de la plomberie, de l’électricité, de la maçonnerie et différentes installations. Certains prestataires doivent disposer une attestation pour exercer leur fonction.

Le jardinage

Ce type de prestataire s’occupe de l’extérieur, il peut tondre le gazon, prendre soin des fleurs et plantes, tailler des arbustes…

Web 0 comments on Top 5 des sites de mariage

Top 5 des sites de mariage

Vous êtes sur le point d’organiser le plus beau jour de votre vie ? Entre les préparatifs et la recherche des prestataires, vous vous sentez submergée ? Pas de panique ! il existe bel et bien des solutions à vos préoccupations. Il vous suffit alors d’attraper votre ordinateur ou votre smartphone et de vous connecter. Des sites spécialisés dans l’univers du mariage existent sur la toile, et disponibles en juste quelques clics. À vos claviers mesdames !

Les sites de mariages abondent sur le Net. Ils peuvent différer les uns des autres, sur le contenu, la gratuité et la qualité des conseils donnés. En outre, les forums sont aussi de bons moyens de trouver de bons plans, mais aussi bien des recommandations sur les meilleurs sites d’organisation de mariage. Voici le top 5 des meilleurs sites recommandés par nos lectrices.

1. La boutique de Juliette

La boutique de Juliette est spécialisée dans l’événementiel, que ce soit pour le mariage, pour un baptême, ou juste pour une fête d’anniversaire, la boutique de Juliette dispose d’un large panel d’accessoires et tout ce dont vous aurez besoin pour une décoration originale. En plus, elle vous livre gratuitement à partir de 100 € d’achats et vous pouvez même payer en deux fois à partir de 90 € d’achats.

2. La mariée en colère

La mariée en colère est un site très intéressant pour dénicher les meilleurs conseils tournant autour du mariage, de la mère-enfant, etc. La mariée en colère ne mâche pas les mots pour les critiques sur différents thématiques et témoignages, mais aussi est d’une bonne recommandation pour les meilleurs prestataires, les offres intéressantes, mais également vous guide sur les meilleurs bons plans.

3. Zankyou

Plus qu’un site, Zankyou organise périodiquement des tirages au sort, et la cagnotte peut monter jusqu’à 3000 € pour votre mariage. Le site propose une application complète à télécharger, super pratique pour comparer les offres prestataires, les recommandations pour un mariage au top, des catalogues des plus beaux mariages, et cerise sur le gâteau, vous pouvez même créer votre blog !

4. Mariages.net

Un site bien fait, mariages.net est une référence en terme de site pour mariages. La gestion de votre budget est bien calculée, vous pouvez échanger avec des pros et le forum est très animé, les lectrices s’échangent librement sur différents sujets et les bons plans. Une fonction plan de table est également disponible sur le site où vous pourrez changer, modifier, créer à votre guise vos plans de tables en fonction de votre liste d’invités.

5. Yes Market

Yes Market est une page Facebook où l’on peut trouver une multitude de partages et de bons conseils. Les membres affirment que le groupe est d’une incroyable solidarité et d’entraide, vous y trouverez votre bonheur.

Grâce à la technologie et à la magie d’Internet, l’organisation de votre mariage n’est plus aussi tracassant qu’autrefois. En juste quelques clics, vous aurez à portée de votre écran, tout ce dont vous aurez besoin pour l’organisation de votre mariage et ce, grâce aux sites Internet spécialisés. Nous avons listé pour vous les meilleurs dans cet article !

Etudes et travail 0 comments on 5 conseils pour commencer l’apiculture

5 conseils pour commencer l’apiculture

L’apiculture est passionnante ! En plus de la joie de fabriquer et mettre en pot son miel en fin de saison, il n’y a rien de plus fascinante que d’observer la vie de la colonie. Toutefois, quelques connaissances théoriques et pratiques sont nécessaires pour bien débuter dans ce domaine. C’est pour vous aider à s’initier dans ce loisir formidable qu’est l’apiculture amateur que nous vous proposons ces cinq conseils pour commencer l’apiculture.

Bien s’entourer

Avant de commencer l’aventure de l’apiculture, il est essentiel de rentrer en contact avec des apiculteurs initiés. En effet, les abeilles sont des êtres vivants que vous devez prendre soin tous les jours, et pour cela, rien ne vaut les conseils d’un apiculteur ancien. Vous pouvez le faire en rejoignant une association d’apiculteurs, en cherchant un mentor pour vous guider ou en lisant des livres pour débutants qui sont généralement rédigés par des experts de ce secteur. Il est également possible de participer à des formations ou s’adhérer à une société d’apiculture locale.

Choisir un emplacement pour la ruche

Une abeille est capable de butiner entre 3000 et 5000 fleurs jour. Il est donc nécessaire de choisir un emplacement de manière stratégique. Pour cela, il convient de s’intéresser à l’écosystème local (biotope) pour que vos abeilles puissent chercher nectar dans un emplacement loin que le vôtre en période floraison. Il est également essentiel de savoir la nature de fleurs et la présence d’arbres fruitiers autour des ruches. Pour pérenniser votre production, veillez également à ne pas installer les ruches près de champs traités aux pesticides ou autres substances chimiques, ni à proximité des champs de tournesol, maïs ou colza. Enfin, il faut mettre en place les ruches en hauteur pour favoriser l’envol de vos abeilles.

Choisir les abeilles

Une bonne production de miel repose également sur la sélection des essaims d’abeilles. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’apiculteurs professionnel. Il est également conseillé de choisir des abeilles d’un éleveur qui respecte le cycle de l’abeille et sa biologie que des essaims naturels qui ne supporteront pas l’hiver. Aussi, débuter avec plusieurs essais pour optimiser le taux de réussite.

Bien s’équiper

Nombreux sont les apiculteurs qui n’hésitent pas à concevoir leur propre matériel par eux-mêmes selon leurs besoins et ceux de leurs abeilles. Toutefois, bien que ça soit intéressant de créer ses équipement par soi-même, nous vous conseillons de s’équiper avec du matériel standard pour bien débuter et l’améliorer progressivement selon les besoins de vos abeilles. Le matériel de base que vous devez avoir doit comprendre : la ruche, les cadres de cires, l’enfumoir et tabac, les petits outils (brosse, lève-cadre…), extracteur et filtre, désoperculateur, maturateur, et nuclei (jeune colonie). Il est essentiel de se protéger puisque les piqûres de tout un essaim peuvent être mortelles. Pour cela, vous devez donc vous équiper d’une coiffe grillagée et d’une vareuse (combinaison intégrale) de couleur claire. Pour réduire le coût, n’hésitez pas à jeter un œil sur les matériels d’occasion.

5 – Soyez patients

Les commandes des essaims se fait à la fin de l’année auprès des éleveurs professionnels (d’octobre à mi-décembre). N’espérez pas obtenir une production dès la première année, l’élevage des abeilles est chronophage et nécessite beaucoup de patience. Aussi, restez vigilant et attentif à vos colonies pour mieux les fortifier.

Consommation 0 comments on Quel est le prix d’un enterrement et comment le réduire ?

Quel est le prix d’un enterrement et comment le réduire ?

Une famille endeuillée doit faire face, non seulement à la pénible perte d’un être cher, mais aussi, elle doit prendre en charge le prix de l’enterrement. La mort faisant partie inévitablement de la vie, elle a également un certain coût. Voici alors le prix d’un enterrement, les prestations incluses dans ce tarif et également, quelques conseils pour réduire ce coût.

Combien coûte un enterrement ?

Le coût d’un enterrement est dépendant de certains paramètres importants, soit l’emplacement de la tombe et également les services funéraires prévus pour honorer une dernière fois le défunt. Le prix moyen pour des funérailles varie alors de 2.500 à 7.000 € en fonction des prestations souhaitées et aussi de la dernière demeure de la dépouille, soit une crémation ou un enterrement.

Selon la loi, certaines prestations doivent figurer dans la facture des funérailles, soit la cérémonie, le cercueil ou l’urne, le corbillard et le chauffeur, les transporteurs ou encore le rapatriement de la dépouille si besoin…

En outre, il faut aussi savoir que ce prix peut encore augmenter selon les articles funéraires choisis pour décorer la tombe. Pour l’enterrement d’une urne funéraire après crémation dans une concession trentenaire par exemple, il faudra compter en moyenne 1.200 €. Un enterrement dans un caveau familial est estimé en moyenne à 3.500 €. Ensuite, un enterrement avec les monuments funéraires tels qu’une pierre tombale, une stèle… peut coûter 4.500 € en moyenne et un enterrement dans une nouvelle concession peut s’élever en moyenne à 6.000 €.

Comment réduire le prix d’un enterrement ?

Il est possible de restreindre certains postes de dépenses lors d’un enterrement afin d’essayer d’en réduire le prix. Évidemment, cela pourra se faire sans qu’il soit question de diminuer la qualité des obsèques et la dignité des derniers instants de la famille avec le défunt. Se passer des options facultatives de l’enterrement peut considérablement faire baisser la facture funéraire. Il s’agit des fleurs, de la location de la chambre funéraire, les monuments funéraires, la cérémonie.

Opter pour la crémation

L’option de la crémation est également une solution pour faire baisser le coût d’un enterrement. D’abord, il est possible de ne pas attendre les six jours légalement impartis pour organiser la crémation, sachant que chaque jour passé dans le funérarium est facturé en moyenne 120 € selon l’établissement.

Ensuite, la famille peut aussi éviter les dépenses en soins de conservation du défunt en cas de crémation, si celle-ci est faite rapidement. En effet, une simple toilette mortuaire suffit dans ce cas et elle fait réaliser des économies en plus.

Par ailleurs, opter pour un cercueil en carton ou encore une bière écologique est moins cher tout en étant respectueux de l’environnement.

Quant à la question de la concession, demander au maire un espace non concédé gratuit en principe pour une durée de 5 ans selon l’article R2223-3 du CGCT.

Anticiper l’enterrement

Anticiper l’enterrement est aussi un bon moyen pour définir le coût des obsèques. Avant de contracter une assurance obsèques, il est conseillé de comparer les prix auprès des compagnies d’assurance et aussi auprès des prestataires funéraires.